Nettoyer et entretenir son robot-tondeuse

Nettoyer et entretenir son robot-tondeuse

Le nettoyage et l’entretien sont primordiales pour assurer la durée de vie du robot-tondeuse.

Il n’est pas rare que nous voyions des robots de plus de 10 ans arriver pour un service.

Le secret ?

  • Un nettoyage régulier tout au long de la saison
  • Un changement de lame régulier
  • Un service d’entretien complet tous les 2 ans minimum (changement de joints, mise à jour, tests, ...)

Durant la saison

Entretenir son robot-tondeuse est essentiel pour limiter son usure. Le geste le plus simple est de le nettoyer régulièrement afin de retirer les paquets d’herbes qui peuvent s’accumuler sous la tondeuse, sur les roues et le châssis.

Pour cela, attendez que le robot soit bien sec car le nettoyage en sera beaucoup simplifié. Mettez-le hors tension à l’aide de l’interrupteur principal souvent situé à l’arrière et retournez-le. Utilisez une brosse et vos mains (avec des gants et attention aux lames) afin de retirer l’herbe visible. Une fois le plus gros de la saleté enlevée, vous pouvez utiliser un chiffon légèrement humide pour nettoyer la terre. De manière générale, limiter un maximum de mouiller le dessous du robot lors du nettoyage.

La durée de vie des lames dépend du type de sol et de l’herbe. En général, elle est de 1-2 mois sur 1 000 m². On remarque une lame qui doit être changé par ses bords émoussés. Les lames s’usent et deviennent moins tranchantes. L’herbe est alors moins bien tondue, ce qui encourage le propriétaire à augmenter les plages et les jours d’utilisation du robot-tondeuse, ce qui l’use de manière générale.

Vous pouvez remplacer les lames facilement en cinq minutes à l’aide d’un simple tournevis. Attention : arrêter la tondeuse à l’aide de l’interrupteur avant de procéder au changement des lames.

Puis-je utiliser un jet d’eau ou un nettoyeur haute pression (Karcher) pour nettoyer mon robot tondeuse ?

Non vous ne devez absolument pas ! L’eau sous pression pourrait s’infiltrer dans le châssis malgré les joints et mouiller les cartes électroniques présentes dans le robot. Le résultat serait un remplacement de l’électronique qui est très onéreux.

Il existe certains modèles qui permettent un nettoyage au jet d’eau (sans haute pression !) comme le Husqvarna Automower 305 ou la gamme Sileno de Gardena.

Dans tous les cas, reportez-vous au manuel d’utilisation de votre modèle pour les recommandations du fabriquant.

Entretenir son robot-tondeuse

Il est recommandé d’effectuer un entretien tous les 2 ans sur son robot-tondeuse.

Pour cela, il est important de contacter un spécialiste qui est équipé pour :

  • Effectuer des vérifications mécaniques (resserrage du disque de coupe, des roues, ...)
  • Prévenir les usures et nettoyer les parties non accessibles au client
  • Vérifier et nettoyer tous les capteurs
  • Assurer l’étanchéité des blocs électroniques : les joints d’étanchéité sèchent avec les années
  • Mettre à jour le micrologiciel

Les fabricants publient régulièrement des mises à jour des micrologiciels afin de corriger, améliorer et même parfois ajouter de nouvelles fonctionnalités aux robots-tondeuses.

Toutes ces actions ne peuvent pas être faites par le client car elles nécessitent de démonter entièrement le robot-tondeuse, ce qui ne permet plus de prétendre à la garantie en cas de problème.